Recherche: Watsu

watsu

Le Watsu


Détente aquatique... Thérapie corporelle... Danse... Méditation profondément sensorielle dans l'eau... Aucun effort à faire ! On est porté par l'eau et le thérapeute. Sans avoir à supporter son poids, le corps se délie. Dans cet abandon progressif, l'esprit apprend à faire une pause dans un contact protecteur et nourrissant.

Le watsu se pratique dans une eau chauffée à 35 degrés.
Il combine des massages de type shiatsu adaptés à l'eau, des mouvements et bercements, des étirements, et une synchronisation respiratoire avec le praticien.

Les soins watsu détendent les muscles... relâchent les ligaments... assouplissent les articulations... apaisent le système nerveux et les tensions.
Ils offrent une meilleure circulation physiologique et énergétique grâce au massage shiatsu.
Ils favorisent la digestion des anciens traumatismes et permettent aussi de développer la confiance en douceur...
Ils procurent un lâcher-prise profond physique, émotionnel et mental.

Cette thérapie aide à se reconstruire, elle est bienvenue en complément à la rééducation après une blessure physique ou suite à un choc émotionnel.

C'est une pratique idéale :
- pour calmer le stress, les douleurs chroniques, les peurs.
- pour soulager les inconforts des femmes enceintes et établir des moments profonds de connexion sereine avec le bébé.

Cette méthode a été initiée par Harold Dull, en Californie en 1980.

Un peu d'histoire

C’est porté par les circonstances de sa vie que l’Américain Harold Dull invente le Watsu. Cela commence dans les années 70, quand les rudiments du massage lui sont enseignés dans un bassin naturel d’eau chaude de Caroline du Nord. Il découvre en même temps le bien-être de s’allonger dans ces piscines naturelles, plongé en milieu aquatique dans le calme profond de la forêt.

Harold Dull débute par la suite une formation en Shiatsu. Il pratique souvent au bord des bassins d’eau chaude, où quelqu'un lui parle un jour des sources d'eau chaude d'Harbin Hot Springs : un centre New Age qui propose des ateliers et la possibilité de faire des retraites.

Il part étudier au Japon auprès de Shizuto Masunaga, le créateur de la méthode Zen shiatsu « le Shiatsu des méridiens » (qui comprend une série d’étirements appelés Makko Ho). A son retour, il anime des ateliers de Zen shiatsu au centre de retraites d'Harbin Hot Springs.

Une nuit, il ressent des vibrations puissantes en échangeant des bercements dans l'eau avec une partenaire. Grâce à l'élément aquatique, les mouvements d’étirements se font plus facilement en amplitude et en fluidité, et Harold sent l’énergie affluer dans son corps et circuler le long des méridiens. Il décide alors de faire partager sa découverte. Pour cela, il prendra le temps d’adapter pas à pas les mouvements du Zen shiatsu à la pratique dans l'eau. On est en 1980, et le Watsu vient de naître dans les sources chaudes de Harbin en Californie du Nord.

Source : https://www.watsu-paris.fr/watsu/watsu-et-shiatsu/

Catégorie : Soins manuels et énergétiques
Voir aussi :