Microkinésithérapie : définition, professionnels, événements, articles et livres

Microkinésithérapie

La Microkinésithérapie


S'adresse à tous types de dérèglement issu du cours de la vie.

Elle aide à évacuer les traumatismes dont les traces sont encore actives dans le corps : quand celui-ci n'a pas réussi à se réparer et à éliminer naturellement une atteinte (physique, biologique, émotionnelle, cognitive, venant de l'extérieur ou de l'intérieur), puis une autre, et encore une autre, elles s'accumulent et l'organisme dépassé s'affaiblit. Des douleurs, des pathologies apparaissent.
Grâce à la microkinésithérapie, les cicatrices mémorielles sont effacées, et le corps régénéré retrouve ses capacités de réparation spontanées.

Comment ça marche ?
C'est une technique de massage micro-palpatoire.
Dans un premier temps, elle cherche à localiser les cicatrices mémorielles. En effet, les zones douloureuses ne sont pas forcément les zones de mémoires des chocs, car le corps connaît des réactions en chaîne complexes. Les cicatrices mémorielles se révèlent dans des zones où les rythmes vitaux des tissus sont perturbés ; ces rythmes vitaux sont perçus par leurs micro-mouvements.
Dans un deuxième temps, elle cherche à identifier les cicatrices, pour stimuler les différents tissus en fonction du type d'agression enkystée, et ré-informer l'organisme. Celui-ci, en retrouvant la mémoire du traumatisme, va rétablir la fonction fragilisée et reconstruire sa force auto-réparatrice.

La microkiné ne s'enseigne qu'à des kinésithérapeutes qualifiés.

Quelle est son origine ?


Elaborée par deux kiné-ostéopathes français, Daniel Grosjean et Patrice Benini, la microkiné est née en France dans les années 80. Leurs premières recherches datent de 1980, les premières évaluations se font en 1982 et l’enseignement commence en 1983 suite à la parution de l'ouvrage « Traité pratique de microkinésithérapie » qui expose les principes de la microkiné.

La microkinésithérapie s’est d'abord développée en France, puis elle s'est répandue dans toute l'Europe francophone, en Suisse, en Belgique, et aussi en Allemagne, Espagne, Italie, Pologne, Ukraine et Russie. L’Amérique du Sud en particulier et surtout le Brésil, et l’Afrique du Nord avec le Maroc utilisent cette technique et l'enseignent dans le reste du monde.

Comment s'y former ?


Vous pouvez vous y former auprès du Centre de Formation à la Microkinésithérapie (C.F.M.) co-fondé par les auteurs de la technique. Les stages de formation sont organisés en France et à l’étranger.

La technique de microkiné fait partie du Groupe d’Etude pour les Thérapies complémentaires Personnalisées (GETCOP).

Plusieurs centaines de kinésithérapeutes et de médecins l'ont adoptée dans leur pratique. Leurs observations permettent de la faire évoluer constamment pendant les séminaires de révision ou de perfectionnement proposés par le C.F.M.

Plus d’infos : https://microkinesitherapie.fr

Bibliographie et webographie complète dans le guide “Soins Manuels et Énergétiques”.

Catégorie : Soins manuels et énergétiques
Voir aussi :