Gemmothérapie : définition, professionnels, événements, articles et livres

gemmothérapie

La gemmothérapie


Croissance en gestation, bourgeons et jeunes pousses sont des trésors, d'où leur nom latin de "gemmae" comme les pierres précieuses auxquelles ils ressemblent l'hiver : des gemmes plein d'énergie !

Un peu d'histoire...


Hildegaarde de Bingen la première les mentionne dans ses écrits au 12è siècle. Pourtant, il a fallu attendre le 20è siècle pour que la gemmothérapie soit reconnue scientifiquement, grâce aux travaux du Dr Henry Pol, et par la suite l'homéopathe Max Tétau qui lui en donna son nom actuel. C'est donc officiellement la branche la plus récente de la phytothérapie.

Les vertus des bourgeons...


Les embryons végétaux sont des concentrés en nutriments actifs : ils condensent en eux tous les aspects de la plante adulte (traditionnellement utilisée séparément sous ses différentes formes que sont les racines, tiges, feuilles, fleurs, fruits...).
En plus de porter le potentiel complet de la plante en eux, ils ont leur propre vigueur, leur sève, un supplément d'énergie vitale et un spectre plus large d'information génétique que la même plante à maturité.

Fabrication des macérats...


A la manière traditionnelle préconisée par les puristes, les bourgeons sont cueillis dès le début du printemps, et immédiatement plongés tout frais cueillis dans un macérat fait d'eau, de glycérine et d'alcool pendant 21 jours : le macérat-mère s'utilise ensuite directement à raison de quelques gouttes par jours. C'est un macérat-glycériné concentré, et il est absolument essentiel de ne pas dépasser les doses prescrites.

On trouve aussi des macérats glycérinés D1 (100 fois plus dilués en éléments actifs à la manière de l'homéopathie). Leur procédé de fabrication est sensiblement différent, sans eau au départ, ce qui semble-t-il ne favorise pas l'extraction des principes actifs. Leur fabrication ne garantie pas l’extrême fraîcheur des bourgeons, et le dosage nécessaire à ingérer augmente la dose d'alcool. Moins concentrés, un éventuel surdosage est sans danger, et ils sont remboursés par la sécurité sociale.

Qui sont les praticiens en gemmothérapie ?


Ce sont les spécialistes qui ont une connaissance des plantes médicinales : les gemmothérapeutes sont essentiellement des phytothérapeutes, des herboristes, des naturopathes, mais aussi des aromathérapeutes ou des homéopathes. Lors de la séance, ils pourront vous conseiller quel bourgeon prendre, la dose et la fréquence après avoir pris une connaissance complète de votre cas.

Peut-on se former en gemmothérapie ?


Oui, essentiellement dans le cadre de la formation en phytothérapie puisque la gemmothérapie en est une branche, mais aussi dans le cadre d’autres formations comme la formation en naturopathie ou en herboristerie.

Y a-t-il des contre-indications et des précautions à considérer ?


  • Si vous êtes enceinte, spécialement en début de grossesse, il est nécessaire de s'adresser à un professionnel de la santé avant de prendre des macérats de bourgeons.

  • En cas de traitement médical, il est nécessaire de vérifier que les bourgeons n'interagissent pas avec votre traitement.

  • Si vous souffrez d'hypertension, de troubles cardiaques ou de troubles de coagulation, certains bourgeons sont déconseillés.

  • Pour aller plus loin : Passeportsanté

    Catégorie : Thérapies naturelles
    Voir aussi :