COMMENT BOOSTER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE ET PRÉVENIR LA MALADIE ?

Comment booster son système immunitaire et prévenir la maladie ?
Edgar Castrejon via Unsplash
L’immunité est la capacité d’un corps à se défendre contre tout ce qui risque de menacer son bon fonctionnement, voire sa survie. Malheureusement aujourd’hui, En plus du coronavirus (covid19), les facteurs qui menacent notre santé sont bien nombreux : cellules cancéreuses, microbes, corps étrangers, stress…etc.
Alors, comment pouvons-nous renforcer notre système immunitaire et prévenir la maladie ?

1. Éliminer les facteurs de stress


30 % de la population mondiale est stressé, selon le rapport Gallup 2019 sur le bien-être dans le monde. Désormais, le stress fait partie de notre vie au quotidien. Or, ce n’est pas une raison pour ne rien faire, car il en résulte la sécrétion l’hormone du stress (le cortisol) en quantités excessives, ce qui finit avec le temps, par affaiblir nos défenses immunitaires.

Alors, pour éliminer les facteurs de stress, commençons tout d’abord par les identifier. Sachez qu’il y a les facteurs stressants que la vie (professionnelle et/ou personnelle) nous impose et auxquels nous sommes obligés de faire face (comme les échéances serrées, les rendez-vous non reportables…) et il y a ceux que nous pouvons choisir -de notre propre gré- d'éliminer (comme le stress d’arriver en retard à une réunion de peu d’importance, de finir un projet non soumis à une échéance …).
La gestion de ces facteurs de stress nous fera admettre nos propres limites : nous ne sommes pas parfaits et nous ne pouvons pas tout faire dans l’immédiat. D’où, la nécessité de faire la différence entre, d’un côté les choses prioritaires, incontournables, et de l’autre ce qui est plus facile à gérer et/ou qui peut être mis en liste d’attente. Établir une liste de nos priorités allège nos épaules et notre cerveau. Stephen Richards Covey traite très bien ce problème dans son livre : les 7 habitudes des gens qui réussissent.

Une bonne technique de respiration, des séances de relaxation, la pratique du yoga, et/ou mieux de la méditation, un sommeil réparateur, des activités physiques régulières nous aident à mieux gérer notre stress au quotidien. Et par conséquent mieux gérer notre vie, avec tout ce qu’elle engage comme responsabilités et contraintes.

2. Une alimentation équilibrée pour renforcer notre système immunitaire


Pour renforcer les défenses de votre système immunitaire, ne négligez pas votre alimentation. Sachez qu’une forte barrière de défense de votre corps se trouve dans l’intestin. Alors, pour éviter les infections qui fragilisent nos défenses immunitaires, il faut bien équilibrer la flore intestinale et la repeupler avec les bonnes bactéries, grâce à une alimentation variée et de qualité.

Un apport bien équilibré, quantitativement et qualitativement, en matières grasses, glucides, protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments est de tout bénéfice pour renforcer nos défenses immunitaires.
Les vitamines activent la production des glob
ules blancs responsables de la fabrication des anticorps qui détruisent les mauvaises bactéries et les microbes :
  • Vitamine C (légumes crus, fruits crus : agrumes, fruits rouges, fruits exotiques …),

  • Vitamine D (synthétisé avec le soleil à partir des poissons gras : foie de morue, sardines, maquereau, anchois, hareng…),

  • Vitamines A et E (carotte, abats, citrouille, patate douce, choux, épinards …),

  • Quant à la vitamine K1, elle permet d’éviter les hémorragies et d’assurer une meilleure densité osseuse (salades vertes, épinards, choux, huiles de colza et de soja),

  • Et enfin, une déficience en vitamine B12 nécessaire à la formation des globules rouges provoque une forme d’anémie qui affaiblit le système immunitaire.

Enrichissez votre alimentation en produits contenant les protéines, qui sont favorables à la production des anticorps (légumineuses, noix, céréales...).
Consommez également, mais toujours de manière équilibrée, les minéraux parce qu’ils renforcent les défenses immunitaires du corps. En effet, ils ont l’avantage de favoriser la production des globules blancs. On pense au zinc (viandes rouges et blanches, poissons, fruits de mer, crustacés, champignons, œufs…), le magnésium (germes de céréales, fruits secs, oléagineux, légumes secs, sardines à l’huile, fruits de mer, escargots, cacao, café, tofu, pains…), le fer (sources animales : viande rouge, boudin noir, foie ; sources végétales : fruits de mer, poisson, moules …) et enfin le sélénium, un autre minéral très important pour renforcer les défenses immunitaires de notre corps (noix du Brésil, fruits de mer, poisson…).

Sans oublier enfin les acides gras (les graisses) au rôle énergétique indiscutable (oméga 3 : poissons gras, fruits de mer, crustacés, huile de colza, épinard ; et oméga 9 : huile d'olive, avocats, fruits secs, dont notamment les noisettes…).
Quels que soient les nutriments présents dans votre alimentation, n’hésitez pas à consulter un spécialiste en la matière pour vous conseiller sur les quantités nécessaires à votre organisme ; car l’excès d’apport de certains nutriments peut également nuire à votre santé. Rien ne vaut une alimentation bien équilibrée.

3. Une activité physique régulière pour booster notre système immunitaire


Pratiquer une activité physique de manière régulière nous aidera non seulement à réduire les hormones du stress, mais également à renforcer les défenses immunitaires de notre corps. Le risque de contracter un virus est plus faible et en cas d’infection, et la guérison se fera plus rapidement.

A condition bien sûr que le sport pratiqué soit approprié à votre âge et à vos capacités physiques. En pratiquant une activité sportive, soyez modéré, parce qu’une pratique excessive épuisera votre corps et fragilisera votre système immunitaire. Pensez par exemple, à faire une marche, plusieurs fois par semaine. Prolonger cette séance entre 30 à 60 min stimulera nos défenses immunitaires et réduira de 40% le risque de contracter une infection respiratoire.

4. Un sommeil réparateur


Un sommeil de mauvaise qualité est très fragilisant pour l’ensemble de votre organisme, parce qu’il diminue le nombre d’un certain type de globules blancs, responsables du bon fonctionnement de notre système immunitaire. Le sentiment de fatigue qui nous envahit nous affaiblit et notre corps devient plus vulnérable, et aura de plus en plus du mal à se protéger des éventuelles attaques virales et microbiennes.

Alors, pensez à améliorer la qualité de votre sommeil en vous intéressant aux facteurs responsables, à l’origine d’insomnie ou de mauvais sommeil. Et essayez d’y remédier, soit en consultant un spécialiste en la matière, soit en adaptant des gestes simples et hygiéniques comme d’éteindre son mobile une à deux heures avant d’aller se couche Et n’hésitez pas à vous offrir les conditions optimales pour vous assurer un bon sommeil, comme un bon matelas. C’est une nécessité et non un luxe.

Il est clair que le besoin de sommeil n’est pas le même chez tous, mais une nuit de 7 à 8 heures de sommeil (au minimum) reste la valeur recommandée par les médecins. Rien ne vaut une bonne qualité de sommeil pour tonifier votre organisme et booster nos défenses immunitaires.
Voir la page de Driss Bouissa

Laissez un commentaire

Vos données personnelles ne seront pas revendues.

L'auteur

Driss Bouissa

Coach De Vie, Coach Holistique,formateur, Et Auteur De La Vita-Danse

Informations

Genre : Enquête

Tag : Blog equilibre et santé

Participer

Devenez rédacteur en publiant votre témoignage !

Partager mon expérience !

Pour aller plus loin