Le Théâtre


Les cours de théâtre ouvrent en grand la voie de l’épanouissement personnel, et stimulent les capacités cognitives spécialement dans le travail de concentration nécessaire pour jouer un rôle, et le travail de mémorisation des textes.

Mais surtout, ils enseignent à s’assumer tel que l’on est, à s’aimer, se faire confiance et se redécouvrir dans des facettes encore inconnues de soi-même :

en apprenant à oser le nouveau pour interpréter des personnages, à dépasser le trac de la scène face au public, à bien connaître son fonctionnement et à mieux comprendre les autres pour enrichir sa palette de comédien, à avoir moins peur du jugement d’autrui pour entrer en scène librement.

Tout part du corps


Grâce au jeu théâtral, le corps est écouté, reconnu dans ses sensations et ses émotions.

En percevant et en comprenant sans juger ce que l’émotion provoque et quelles sensations y sont associées, on peut entrer facilement dans la peau des personnages. Rester connecté au corps permet d’explorer les sensations physiques d’une émotion.En s’appuyant sur le corps, on peut appeler volontairement une émotion spécifique et en jouer pour interpréter son rôle : on accède au potentiel et à la créativité de l’être humain.

Du coup, dans la vie personnelle, il est plus naturel de rester connecté au corps et de gérer ses propres émotions.

S'aligner


Pour que le jeu d'acteur soit juste, il faut s'entraîner. Cela demande de la congruence entre les gestes, le cœur et la tête. Aligner le langage du corps avec ses intentions émotionnelles et ses pensées n'est pas quelque chose d'inné. Souvent, nous sommes partagés, divisés... En développant cette cohérence intérieure, c'est notre authenticité que l'on libère, et d'un même mouvement notre charisme et notre force de persuasion. On épouse le rôle, on se fond dans l'histoire et le décor, on donne de la crédibilité à une scène, emportant l'adhésion du public. Et cette authenticité qui touche le public dans le cadre du spectacle, touche aussi les personnes dans le cadre de la vraie vie.

Se dépasser


Le théâtre oblige à sortir de sa zone de confort : encouragé par le metteur en scène, on découvre des facettes de soi que l'on ne s'autorisait pas à vivre. On porte des costumes inhabituels et on dépasse ses inhibitions en expérimentant des personnages qui étaient au-delà de ses propres limites. On se donne plus de liberté.Cette liberté rejaillit dans la vie quotidienne.

Empathie


Jouer dans une pièce de théâtre oblige à une certaine introspection : « comment je fonctionne, qu'est-ce que je ressens, pourquoi j'ai telle attitude ? »
On reconnaît avec empathie le fonctionnement humain dans son propre fonctionnement. Cela permet de mieux comprendre les autres pour mieux les aborder.

Entrer en relation


Pendant les répétitions, grâce à l'encouragement patient et confiant du metteur en scène, on finit par accepter l'inévitable présence du regard de l’autre ! Et c'est un soulagement : enfin accepter de se faire confiance, et faire confiance aux autres - les partenaires au théâtre, mais aussi dans la vie. Sentir que l'on s'ouvre émotionnellement à une plus grande capacité d'intimité.

Sortir de la peur d'être jugé


Derrière le rideau comme dans la vie... Quelle poisse que cette peur de s'exposer au regard et d'être jugé ! Une sorte de timidité nous réprime et on ne se laisse pas vivre tranquillement, dans toute son unicité, avec ses qualités et ses défauts. On est stressé dans les coulisses avant d'entrer en scène. Et pourtant... comédie, tragédie, farce, sur le plateau et sous les projecteurs, petit à petit, la spontanéité naturelle reprend sa place. Une sorte d'instinct de vie primitif reconnaît sa place première sous les lumières !

Être soi, tout simplement


Paradoxe du jeu théâtral : petit à petit, la vraie nature s'exerce dans les monologues et les dialogues, la personnalité profonde se montre et s'exprime plus facilement et sincèrement dans la vie quotidienne. Les personnages stéréotypés que l'on joue habituellement dans la vie et presque malgré soi s'effacent. Être vrai, simple et naturel facilite énormément les relations ! Cela demande beaucoup moins d'énergie !

D'après le texte de : Philippe, expert en communication et comédien.


Toujours bien choisir l’intervenant avec lequel vous vous sentez en confiance, guidé en toute sécurité. Idéal pour s'épanouir, dépasser sa timidité et ses inhibitions, pratiquer l'art dramatique est déconseillé dans le cas d'inhibitions excessives ou de grande émotivité et hypersensibilité. Car il peut provoquer l'effet contraire : agitation, stress, repli sur soi du fait des nombreux stimuli et informations venant de l'extérieur. Dans ce cas, il est préférable de commencer par une thérapie avec un professionnel qualifié.


Les stages, formations, ateliers théâtre


DanseS libres et Théâtre authentique

DANSES LIBRES ET THÉÂTRE AUTHENTIQUE

Créativités communicatives Quoi ? Les chances de ces ateliers en immersion artistique : des pratiques bénéfiques, avec jeux accessibles à tous, de mouvement ...


Les professionnels théâtre


SANDRA

DANSES LIBRES ET THÉÂTRE AUTHENTIQUE

  • DanseS libres
  • Théâtre authentique
  • Chant, dessin, écriture

DRISS BOUISSA

AUTEUR DE LA DANSE LIBRE INTROSPECTIVE

  • Danse introspective
  • méthodes psychocorporelles
  • developpement personnel

WILLIAM BERTON

LANGAGE ET ACTION DES COULEURS

  • A chaque couleur sa façon de penser
  • Changer sa façon de penser
  • Activateur de décision

SILVIA MACHAL

SOPHROLOGIE ET PLEINE CONSCIENCE - MOUVEMENT DANSÉ TRANSFORMATEUR (ATELIER CAMINO)

  • Retrouver unité corps-esprit
  • Connaissance de soi
  • Grandir en conscience

Les articles théâtre


Une cure ayurvédique en Inde

UNE CURE AYURVÉDIQUE EN INDE

Je rends visite à une amie dans sa maison sous les arbres. Déjà 12 ans qu'elle part en Inde chaque année pour recevoir des soins ayurvédiques ! Nous avons rendez-vous ...


La Boutique théâtre



ebook gratuit

Les Guides offerts par intentionne.com

Demandez maintenant et gratuitement vos guides de la Santé naturelle, du Bien-être, de la Spiritualité et du Développement personnel !

Je les veux !