UNE CURE AYURVÉDIQUE EN INDE

Une cure ayurvédique en Inde
Je rends visite à une amie dans sa maison sous les arbres. Déjà 12 ans qu'elle part en Inde chaque année pour recevoir des soins ayurvédiques ! Nous avons rendez-vous pour qu'elle m'en parle. Ces soins ont été miraculeux pour elle. Elle souffrait depuis toute jeune de psoriasis géant, sans solution. Jusqu'au jour où elle a intégré la cure d'Arya vaidya sala, un hôpital ayurvédique à Kottakkal dans le sud de l'Inde. "Grâce à l'Inde, j'ai retrouvé de la stabilité. Je ne suis pas guérie mais je ne souffre plus."

"K., dis-moi, c'est quoi un hôpital ayurvédique ?"

"C'est un hôpital où l'on soigne selon l'ancienne médecine indienne : par des méthodes naturelles, des médecines douces, des thérapeutiques sans chimie ni allopathie. L'ayurvéda considère l'être dans sa globalité, et travaille sur différents plans simultanés : soins et massages, alimentation et hygiène de vie, repos et jeûne de toute stimulation/distraction. C'est une médecine ancestrale, très très ancienne."

"Comment as-tu connu l'hôpital ayurvédique à Kottakkal ?"

"Je suis comédienne et à l'époque je faisais beaucoup de théâtre-forum en Inde. Quand je me suis rendu compte qu'il y avait là-bas une forme de médecine que je n'avais pas explorée ! En plus c'était une médecine douce.
Depuis l'âge de 6 ans je souffre d'un psoriasis géant. C'est très douloureux. Quand on est en crise, ce qu'on a dehors sur la peau, on l'a aussi dedans. C'est exténuant.
Et j'ai tout essayé pour me soigner (cortisone, rayons -je me suis bien abîmée, oui! mais aussi les guérisseurs africains, algériens, français, indonésiens, des bains, des plantes...). Rien ne marchait et j'ai fini par laisser tomber. J'ai arrêté d'essayer de me soigner. Surtout qu'au final, on me proposait toujours la même chose.
Mais par la suite j'ai beaucoup souffert, je ne dormais plus et j'ai même perdu tous mes cheveux. J'avais besoin d'aide, et quand j'ai découvert l'hôpital ayurvédique de Kottakkal, je n'ai pas hésité. "

"Comment soignent-ils ?"

Les médecins font d'abord un diagnostic précis, lors d'une consultation à l'arrivée, pour mettre en place un protocole de soin adapté par rapport à la pathologie.
Ils regardent un ensemble vaste de critères pertinents et posent des milliers de questions : rythmes, quantité et qualité du sommeil, de la nourriture, des habitudes, des loisirs, des symptômes... Ils prennent en compte beaucoup de paramètres de la vie de chaque personne, c'est très complet.
Ensuite le médecin passe tous les jours pour une visite dans la chambre, faire le point et éventuellement adapter le traitement. Mais c'est rare qu'ils aient besoin de l'adapter! Souvent ils ciblent du 1er coup.
Il y a deux cures à Arya vaidya sala, plusieurs traitements et les émulsions et huiles préparées diffèrent selon les pathologies. Moi je fais la cure purificatrice sodhanam, 28 jours de soins, avec le traitement Dhara au quotidien -un liquide versé sur les tempes pendant le massage corporel traditionnel ayurvédique. Pour le psoriasis géant, le massage est fait avec une préparation à base d'huile rouge et d'une multitude de plantes.

Dans la cure sodhanam, la thérapie Panchakarma effectue un grand nettoyage des intestins et du même coup de l'organisme dans son entier. C'est très bon pour le psoriasis qui est une maladie auto-immune. Les maladies auto-immunes sont liées à la santé des intestins.
Ce nettoyage déclenche l'expulsion de beaucoup de toxines, et met le système digestif en allégé pour mieux assimiler la médecine et les soins qui vont suivre.
La première semaine, c'est d'abord un nettoyage du système nerveux qui s'effectue. Le mental et le système nerveux s'apaisent, ce qui permet de remettre tous les compteurs à zéro.
Deux semaines après débute le lavement quotidien des intestins, tous les matins avec une préparation à l'huile, à l'eau, et aux plantes. Cela dure une semaine pendant laquelle le régime alimentaire est encore plus draconien.
Puis, la dernière semaine, je retrouve progressivement et tranquillement un régime naturel.

"Comment se passe une journée type ?"

"Le réveil est à 6h du matin, suivie d'une séance de yoga jusqu'à 7h.
Le petit déjeuner est léger (galettes, thé noir, chutney de noix de coco).
Ensuite je me repose en profondeur. D'une manière générale, il n'y a rien qui puisse perturber le repos et le sommeil à l'hôpital, pas de TV, et il nous est demandé de ne pas lire.
On vient me chercher pour le soin de massage quotidien. Des masseuses massent les patients féminins, des masseurs les patients masculins.

Les masseuses enduisent mon corps de l'huile rouge qui est spécialement fabriquée pour moi. Elles cherchent à le faire pénétrer activement par ma peau dans le corps grâce à la chaleur. C'est une véritable onction d'huile.
Pendant ce temps, deux femmes passent Dhara sur mon front. Dhara, c'est un soin particulier : une préparation thérapeutique encore chaude refroidit dans un bol en terre au fond duquel il y a un trou. Un filet du liquide en coule tout doucement et sans cesse, tandis que les deux femmes le passent d'un côté à l'autre de ma tête, d'une tempe à l'autre. Pour moi, la préparation est faite à base de lait avec des décoctions d'un mélange de plantes.
Je garde ensuite l'huile de l'onction pendant une heure en enveloppement corporel, bien enveloppée dans un épais tissu, tout en me reposant dans ma chambre.
Puis je me lave et je vais déjeuner à midi avec des légumes, du riz, des haricots, un bol de bouillon ; le sud de l'Inde est totalement végétarien.

L'après midi j'ai quartier libre ; l'hôpital dispose d'un beau jardin pour marcher, contempler, parler tranquillement avec des gens du monde entier. J'y ai fait de très belles rencontres.
Mais on nous demande de garder une grande disponibilité intérieure et d'interagir le moins possible.
C'est en quelque sorte une retraite, pour que le corps puisse faire ce qu'il a à faire, sans interférences.
De 18h à 19h se déroule une seconde cession de yoga. Il faut absolument pratiquer le ventre vide.
Le soir, je mange très peu, et jamais après 19h30."

"Qu'est-ce qu'il se passe quand tu rentres en France ?"

"A mon retour en France, je tiens ce rythme et cette hygiène de vie quelques mois au maximum, puis j'oublie, et je retrouve un style de vie plus français.
Cela fait 12 ans que j'y vais et depuis je n'ai plus de crises. Le psoriasis est moins enflammé, ma peau est souple. Je ne souffre plus depuis 10 ans. La progression est constante à force d'y aller. Pour certaines personnes, il suffit d'y aller 4 fois. Cet hôpital soigne toutes les pathologies. Ils sont très forts à la remise en marche suite à des accidents avec séquelles. J'ai vu des miracles, par exemple des hémiplégies traitées au bout de 4 semaines, et les personnes retrouver leur autonomie."

"Merci K. d'avoir partagé ton expérience avec nos lecteurs."

C'est heureux que l'Inde ait su préserver ce que nous avons perdu : sa sagesse et sa médecine traditionnelle ! Elle semble aujourd'hui mieux armée que nous pour traiter de nombreuses maladies contemporaines.

Si vous aussi, vous voulez partager votre expérience, contactez-nous.

Genre : Interview Tag : Médecines du monde

Commentaires sur Une cure ayurvédique en Inde

avatar

Nicole 15 octobre 2017

Bonjour,
Merci pour ce magnifique article sur la médecine ayurvédique. J'aimerais beaucoup aller suivre une cure dans cet hopital. Pourriez vous me donner les coordonnées et connaître les tarifs'...
Je vous en remercie.
Nicole


Laissez un commentaire sur Une cure ayurvédique en Inde


A lire également

Blog développement personnel

Tous les articles
Accèdez à tous le blog


Stages en vue !

Réflexologie Plantaire Thaïlandaise en Guyane Médecines Du Monde
Toute l'année

Massage Tibétain aux pochons d'herbes médicinales Médecines Du Monde
Toute l'année

Séances REBIRTH - CLARIFICATION Thérapies Psychocorporelles
Toute l'année

Agenda des Stages, Formations, Cours, Conférences Médecines du monde

Médecines du monde
Voir plus d'événements


ebook gratuit

Les Guides offerts par intentionne.com

Demandez maintenant et gratuitement vos guides de la Santé naturelle, du Bien-être, de la Spiritualité et du Développement personnel !

Je les veux !