SAGESSE DE RÛMÎ : 12 CITATIONS

Sagesse de Rûmî : 12 citations
Djalâl-od-Dîn Rûmî ou Jalaluddin Rûmi est un grand poète mystique persan du XIIIe siècle. Il est connu sous le nom de Rûmî.
Pour plus d'informations sur sa vie, voir l'article Amour de Rûmî : 22 extraits de poésie.


  • Par-delà les idées du bien et du mal,
    Il y a un champ.
    Je t'y retrouverai.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî



  • Si tu coupes un atome, tu y trouveras un soleil, et des planètes qui tournent alentour.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî, Le Mesnevi : 150 contes soufis



  • La mort brise la cage, mais ne blesse pas l'oiseau.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî, Odes mystiques



  • Il y a une voix qui n’utilise pas les mots.
    Écoute..!
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî



  • Tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n’aimes guère, y compris les gens que tu méprises ou détestes, est présent en toi à divers degrés. Ne cherche donc pas non plus Sheitan hors de toi. Le diable n’est pas une force extraordinaire qui t’attaque du dehors. C’est une voix ordinaire en toi.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî, Le livre de Chams de Tabriz



  • « Si tu parviens à te connaître totalement, si tu peux affronter honnêtement et durement à la fois tes côtés sombres et tes côtés lumineux, tu arriveras à une forme suprême de conscience. Quand une personne se connaît, elle connaît Dieu. »
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî



  • Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî



  • Sois vide de tout soucis
    pense à qui créa la pensée !
    Pourquoi rester en prison
    La porte est grande ouverte !
    Sors du labyrinthe des peurs.
    Vis en silence.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî


  • Ishtar dit à son grand-père : « Mais tu vas te perdre dans le désert ». « Celui qui a confiance ne se perd pas, petite âme, lui répond son grand-père. Celui qui est en paix ne s’égare jamais ».
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî



  • Les gens exercent tous les métiers, tous les commerces, et procèdent à toutes sortes d’études : médecine, astronomie, etc., mais ils ne peuvent trouver le repos, car leur but n’est pas atteint.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî



  • Tous les plaisirs et toutes les fins sont telle une échelle ; chaque degré de l’échelle n’est pas un lieu de repos, mais un passage.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî



  • Heureux celui qui se réveille tôt, afin de raccourcir le long chemin, sans perdre sa vie à trébucher sur les degrés.
    - Djalâl-od-Dîn Rûmî



  • Cache tes (bonnes) actions non seulement aux yeux des autres, mais aussi à tes propres yeux, afin qu’elles puissent être en sécurité loin du mauvais œil.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî, Le livre du dedans - Kitâb fîhi-ma-fîhi



  • En hiver, l’arbre accumule les éléments nutritifs. Les gens pensent qu’il est paresseux, parce qu’ils ne voient rien arriver. Au printemps, les bourgeons apparaissent. « Maintenant, il travaille », se disent-ils.
    Jalaluddin Rumi, Les cent contes de sagesse d'Idries shah



  • Le passé et le futur n’existent qu’en relation avec toi ;
    tous deux ne sont qu’un, c’est toi qui penses qu’ils sont deux.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî, Le livre du dedans : Fîhi-mâ-fîhi

  •  

  • Les 7 Conseils de Mawlana Djalal Ad-dine Rûmî :
    Dans la générosité et l’aide aux autres, sois l’eau courante
    Dans l’affection et la miséricorde, sois le soleil
    En taisant les défauts de l’autre, sois comme la nuit
    Contre la colère et la fureur, fais le mort
    Dans la modestie et l’humilité, sois comme la terre Dans la tolérance, sois la mer
    Parais tel que tu es ou sois tel que tu parais.
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî



  • Tout l'univers est contenu dans un seul être humain : toi.
    Tout ce que tu vois autour de toi, y compris les choses que tu n'aimes guère, y compris les gens que tu méprises ou détestes, est présent en toi à divers degrés. Ne cherche donc pas non plus Sheitan hors de toi. Le diable n'est pas une force extraordinaire qui t'attaque du dehors. C'est une voix ordinaire en toi.
    "Si tu parviens à te connaître totalement, si tu peux affronter honnêtement et durement à la fois tes côtés sombres et tes côtés lumineux, tu arriveras à une forme suprême de conscience. Quand une personne se connaît, elle connaît Dieu."
    - Djâlal-od-Dîn Rûmî,Le livre de Chams de Tabriz



  • * ô jour, lève-toi ! Des atomes dansent.
    Les atomes, éperdus d'extase, dansent.
    La voûte céleste, à cause de cet être, danse,
    à l'oreille je te dirai où l'entraîne cette danse.

    * Qui a dit que ce vivant éternel est mort ?
    Qui a dit que le soleil de l'espoir est mort ?
    Cet ennemi du soleil est monté sur la terrasse
    il a fermé les deux yeux et dit : "Le soleil est mort."

    - Djâlal-od-Dîn Rûmî, Rubai'yat


  • Vous pouvez tout retrouver dans les Oeuvres complètes de Djalâl-od-Dîn Rûmî.

    L'auteur

    Intentionné

    Informations

    J'aime / Je partage

    Participer

    Devenez rédacteur en publiant votre témoignage !

    Partager mon expérience !

    Pour aller plus loin

    Le réseau social


    Laissez un commentaire sur : Sagesse de Rûmî : 12 citations