AQUARELLE - HUMIDE SUR HUMIDE - EWA KARPINSKA

Aquarelle - Humide sur humide - Ewa KARPINSKA

Rencontre avec l’eau


Un séminaire en peinture Aquarelle



Cet atelier est dirigé par la peintre aquarelliste Ewa Karpinska.
Elle maîtrise les effets d'une incomparable technique pour apprivoiser le cycle de l'eau.

Il s'adresse à tous publics : pour débutants et confirmés.

Quel est le programme du stage ?



Aquarelle humide : s'initier à la dynamique de l’eau.
  • Découvrir et utiliser en peinture les lois physiques du comportement de l’eau. Comment peindre des dégradés de couleurs fondues. Une « Ambiance ». Comment créer un serti. La silhouette simple.

  • Les cycle de l’eau sur le papier, quelles sensations tactiles à rechercher en peignant. Les dilutions de peinture et les fondus graphiques.

  • Les signes graphiques, la recherche dans la nature, leur "traduction" dans le langage visuel (différentes textures).

  • La gestuelle personnelle, la transposition de l’énergie en un trait. L’eau appréhendée en tant que couleur.

  • La superposition d'approches différentes ; l’œuvre finale.


  • Comment décliner un sujet avec créativité et fantaisie ?
  • Le croquis. Le croquis détaillé, fusain, noir et blanc. Les notions de profondeur et d’espace, leur traduction picturale. Le croquis « timbre poste » en couleur.

  • La détermination de masses. Les textures. Le travail de la texture dans le tout humide. Un rappel du cycle de l’eau.

  • Le cadrage, le point de vue, le parti pris… Comment laisser parler l’artiste qui sommeille en nous.

  • Les techniques créatives qui sont compatibles avec l’aquarelle. Le collage. La cire. Les projections.

  • La réalisation de l’œuvre finale.


  • Perfectionner, composer et incruster des interventions dans l'aquarelle humide.
  • La prise de croquis « timbre poste » en couleurs. La prise de notes des textures en aquarelle humide sur humide. La détermination d'un protocole d’actions picturales.

  • La peinture et la gestion d’eau. Comment créer un bord flou.

  • La circulation du regard. Le langage visuel. Comment décliner le croquis de masses et créer des centres d’ancrage pour le regard.

  • Comment peindre le « premier jet » selon le cycle de l’eau.

  • La « greffe invisible ».



  • Quel matériel sera nécessaire ?


    Des pinceaux :
  • Les petit-gris

  • 1 pinceau ‘à lettres’ (Léonard série 225 FP par exemple)
    1 pinceau N°8 ou en poil de martre long d'un diamètre supérieur à 1cm
    2 pinceaux n° 000 au diamètre 0,5 cm (Léonard 87 RO par exemple)
  • Des brosses ou des spalters acrylique à poil doux (Raphaël série 879 par exemple).


  • Les couleurs :
    En tube de préférence, mais aussi en très gros godet en porcelaine de marque Blockx ou Rembrandt : au vu du comportement hydrophobe de certaines provenances autres , ceci est important. Je vous invite à tester vos couleurs habituelles !
  • Le bleu Phtalocyanine
  • Bleu primaire Blockx (Pb15 :3), bleu phtalocyanine Rembrandt, bleu Blockx (plus foncé que le Pb 15 :3, le Pb15 :1 rend les mélanges plus ternes), bleu Winsor à tendance verte… au choix.
  • Le jaune
  • Jaune primaire Blocx, jaune azo clair Rembrandt, gomme-gutte Blockx, jaune gomme-gutte Rembrandtou ou jaune indien ou jaune indien Blockx, jaune transparent Winsor nouvelle génération… au choix.
  • Le rose quinacridone Rembrandt.

  • Le rouge Blocks ou rouge Pyrrolo ou R. P. moyen Rembrandt ou Rouge permanent foncé.

  • Le vert phtalocyanine.

  • Apportez vos couleurs habituelles en plus.


  • Les papiers :
  • Papier Montval, en 300 g grain fin (pac de 10 feuilles en 65x50 cm).

  • Moulin du Roy, en 300 g grain fin (en 21x15 cm ou les chutes) .

  • C'est un nouveau papier de chez Canson, pour tous les croquis.
  • Du verre organique ou plaque plexi aux dimensions du papier sur lequel vous travaillerez (par exemple 30x40cm).


  • La gomme et du papier absorbant.
    Une palette et/ou un plateau émaillé (une grande assiette, un carreau de faïence…). Évitez les palettes en plastique, elles font « perler » la peinture.
    Note : les dimensions du papier sont limitées par celles du bac à tremper le papier qui sera à notre disposition (30x40 et en stage 50x65). Les plus grands formats seront détrempés à la main.

    Informations supplémentaires


    Ouvrage : « Aquarelle, la lumière de l’eau » aux Éditions Fleurus (par Ewa Karpinska).
    Pour plus d'informations, contacter Mr Jacques Coullet via les boutons de contact. Hébergement au domaine du Glandier en pension complète -cf. Annuaire des lieux.

    A propos d'Ewa Karpinska


    Naissance en Pologne en 1962. Diplôme en architecture du paysage à l’Université des Sciences de la Vie (Varsovie) en 1985. Elle est une des acteurs du renouveau de l’Aquarelle en France. Dans l’eau et à travers l’eau, elle négocie l’équilibre entre le fluide et le consistant, entre l’humide et le sec, entre l’instable et l’avéré. L’axe de ses recherches est toujours la cohabitation des contraires. L’aspect unique de sa peinture vient des infimes tensions issues de la dynamique des fluides.

    Type : Atelier Pratiques artistiques Tarif (à partir de) : Subventionnable : oui Lieux : France
    L'auteur :




    Détails sur Aquarelle - Humide sur humide - Ewa KARPINSKA

    • 07 juillet 2019 - 12 juillet 2019

       

    • Villeherviers Domaine Le Glandier  

      France - Centre-Val de Loire - Loir Et Cher (41)


    Domaine Le Glandier Villeherviers  Loir Et Cher Centre-Val de Loire France

    Informations et Réservation : Aquarelle - Humide sur humide - Ewa KARPINSKA

    Votre message a bien été envoyé!